L'an passé, le Luxembourg a une nouvelle fois été classé parmi les Top 3 des centres financiers en Europe, et a consolidé son rôle de go-to-hub Européen pour les sociétés financières opérant dans plusieurs pays dans ce marché. De plus, le régulateur luxembourgeois a délivré 80 nouvelles licences à des banques, sociétés de gestion d'actifs, assureurs, etc…

Cet important nombre de licences délivrées en 2018 est directement lié au Brexit et à l'arrivée de plusieurs acteurs avec l'intention de relocaliser certaines de leurs activités au Grand-Duché. A ce jour, elles sont au nombre de 47. La moitié correspond à des gestionnaires d'actifs. La seconde moitié est quant à elle composée d'assureurs, banques, ou encore de spécialistes du paiement.

La bonne forme et la stabilité du Luxembourg sont également reflétées par les notations de crédit "AAA" décernées par plusieurs agences. Comme le souligne Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg for Finance, "la position du Luxembourg est plus forte que jamais. L'offre évolue en permanence afin de répondre aux besoins correspondants au futur du secteur de la finance. Les progrès de ces dernières années en matière de finance durable, de digitalisation et dans le renforcement de partenariats avec des marques internationales et des économies importantes telles que la Chine en sont la meilleure des preuves".

Aujourd'hui, 136 banques, de 28 pays différentes sont aujourd'hui présentes au Luxembourg, avec l'arrivée l'an passé de Bank of Singapore et de Banco Santander Brasil.

De plus, le Luxembourg continue de se positionner comme un leader européen en matière de FinTech. La plateforme nationale créée en 2017, le LHoFT a vu le nombre de ses occupants doubler, passant de 26 à 47. Le pays est également reconnu comme un centre d'expertise RegTech, avec la présence de 3 sociétés luxembourgeoises dans le Top 100 mondial.

Enfin, la Bourse du Luxembourg a lancé en 2016 la bourse verte, Luxembourg Green Exchange (LGX), totalement dédiée aux obligations vertes. L’année dernière, le LGX a développé son activité et inclut maintenant des fonds d’investissement verts, sociaux et ESG. Le Luxembourg Green Exchange est le leader mondial en termes d’obligations vertes avec un volume de 121 milliards de dollars affiché.

 

Source : Luxembourg for Finance


Publié le 28 janvier 2019