Un rapport sur les hubs européens de la fintech, publié aujourd'hui par B-Hive, décrit en profondeur la scène européenne de la fintech en 2018. Il évoque les points forts des principaux hubs européens de la fintech, l'importance de la collaboration et donne un aperçu des multiples opportunités que les fintechs peuvent exploiter à travers l’Europe pour se développer davantage à l’international.

La scène fintech, qui monte en Europe, se situe malgré tout toujours derrière les superpuissances mondiales, la Chine et les États-Unis, et à mesure que la concurrence se durcit, l’importance de la collaboration s’intensifie. Le rapport attire l'attention sur les effets de la création de pôles fintech afin de libérer davantage d'opportunités commerciales pour toutes les fintechs en Europe. L'accès à un réseau en pleine croissance et à un marché immense, ainsi que l'échange de connaissances, de technologies et de talents à travers les frontières se traduisent par la croissance des entreprises et leur développement dans un état d'esprit plus global.

Commentant le lancement du rapport, Fabian Vandenreydt, Executive Chairman de B-Hive, souligne l’importance de la collaboration entre les continents: «En raison de la taille totale du marché du continent, la collaboration est le seul moyen pour l’Europe de survivre sur un échiquier mondial de la fintech dominé par la Chine et les États-Unis. C’est la raison pour laquelle nous devons créer des opportunités à l’échelle continentale afin de positionner l’ensemble de l’Europe en véritable concurrent sur le marché mondial. ”

L'un des atouts indéniables des pays de l'Union européenne est la liberté de circulation, qui permet aux fintechs d'acquérir une main-d'œuvre hautement qualifiée. Le rapport met l’accent sur cet atout ainsi que d’autres facteurs clés ayant un impact significatif sur la scène de la fintech. Les autres facteurs incluent la région, le paysage commercial, l’attractivité de la fintech, les acteurs clés et l’accès à la recherche.

Le rapport se concentre sur diverses régions: Bruxelles, Amsterdam, les pays baltes, Dublin, Londres, Luxembourg, Milan, Paris, Stockholm et Tel-Aviv. Grâce à la coopération, l’industrie européenne de la fintech peut atteindre son véritable potentiel, car le succès dans ce secteur est souvent une question de connectivité. Un écosystème fintech fort et uni permet aux fintechs de se développer et de s’étendre à l’international, et chaque acteur peut faire partie de la formule gagnante.

 

Le rapport peut être trouvé ici.

 

Communiqué par B-Hivz


Publié le 30 janvier 2019