Plus de 5 000 professionnels se sont réunis au European Convention Center Luxembourg les 9 et 10 mai derniers pour discuter des récentes innovations digitales, tech, d'espace, de la Fintech, la croissance progressive de la RegTech, la Blockchain, mais aussi le futur monde de la finance. Des experts des quatre coins du monde ont partagé leur vision et leur savoir lors de cette septième édition d'ICT Spring au Luxembourg. Paulo Sironi, Global Thought Leader, IBM Watson Financial Services a répondu aux questions du modérateur de la session "Blockchain for Finance", Saïd Fihri, Associate Partner chez KPMG. Entre importance des Fintechs, blockchain et opinions sur l'aspect disruptif de ces nouvelles technologies financières.

La première matinée du Fintech Summit d'ICT Spring était consacrée à la Blockchain. Saïd Fihri, Associate Partner chez KPMG et Paolo Sironi, Global Thought Leader, IBM Watson Financial Services ont longuement débattu sur les questions liées aux nouvelles technologies financières, leurs apports, leur avenir ou encore les côtés innovants et disruptifs, à travers une session de questions-réponses. Le modérateur de la session Blockchain for finance, Saïd Fihri a d'abord débuté la discussion avec une question simple : "pourquoi la Fintech est-elle importante ?". Selon Paolo Sironi, elle apporte une valeur ajoutée pour les banques. "En effet, elle facilite et aide les transactions ou encore la régulation bancaire" a-t-il complété. "Les Fintechs sont capables de répondre à un nombre incalculable de services et elles permettent notamment de les regrouper au sein d'une seule et même entité intelligente". Les avantages quant à son utilisation sont conjoints à tous. "Elles servent toutes les parties du monde financier : des clients aux professionnels du secteur, chacun peut y trouver des bénéfices car elles répondent à la fois aux difficultés ou aux problèmes structurels que peuvent connaître les banques" a développé Paolo Sironi. Elles s'adaptent également aux clients qui recherchent davantage de personnalisation au sein des offres bancaires. "Finalement, la Fintech est une technologie disruptive qui soutient l'innovation".

 

"La Blockhain ? Une innovation fondamentale"

Parmi les nouvelles technologies financières, difficile de ne pas aborder le sujet de la Blockchain. Saïd Fihri s'est empressé de questionner l'expert italien. "La Blockchain ? Une innovation fondamentale" s'est de suite exclamé Paolo Sironi. "En réalité, elle change nos façons de travailler et d'appréhender le système des transactions. Elle transforme nos industries, elle offre de nouveaux services, elle crée de nouvelles sociétés" a-t-il expliqué, comparant même le développement d'internet à la Blockchain. En filigrane, Paolo Sironi démontre par-là que la Blockchain changera les fondements mêmes de notre société. "Comme la Fintech, elle transforme les industries, les services… Localiser et sécuriser les transactions : ce sont ses principaux objectifs. La Blockchain se base sur la coopération". Paolo Sironi est également revenu sur une autre technologie : l'intelligence artificielle. "Celle-ci se développe de plus en plus vite. La transformation digitale dans le secteur va aider les personnes, mais également le monde financier. Je pense tout de même que le consommateur aura toujours besoin d'une personne physique qui l'accompagne. La technologie, même si elle transforme les transactions et nos industries, doit apporter une plus-value. Et avant tout, aider les personnes, dans le cas de l'intelligence artificielle, celle-ci se doit d'aider le secteur bancaire" a-t-il conclu.

 

InFinance vous donne d'ores et déjà rendez-vous le 12 octobre prochain pour la deuxième édition d'Insurtech Summit. Plus d'informations : http://www.infinance.lu/evenements/insurtech-summit-2017

 


Publié le 12 juin 2017