Pierre Gramegna, ministre des Finances, a présenté ce jeudi 20 juillet 2017 à la Cofibu/Comexbu de la Chambre des députés la situation budgétaire de l’État pour le deuxième trimestre de l’année 2017.

Au 30 juin 2017, les recettes fiscales (recettes de l’Administration des contributions directes, de l’Administration de l’enregistrement et des domaines ainsi que de l’Administration des douanes et accises) se sont élevées à 50,3% du montant budgétisé pour l'année, ce qui souligne la fiabilité des prévisions établies par le ministère des Finances. Avec une croissance de 1,6% par rapport à la même période en 2016, les recettes fiscales reflètent l'évolution positive de l'économie luxembourgeoise. Comme annoncé, les recettes de la TVA sur le commerce électronique continuent à baisser, pour s'établir à un niveau de 60% inférieur à celui de l'année précédente. Quant aux dépenses courantes de l'État, elles s'établissent à 47% du montant prévu au budget. Pour autant, les investissements directs ont connu une croissance de 173,8 millions, soit une variation positive de 21,7%, en comparaison avec la même période 2016. Le gouvernement continue ainsi à poursuivre sa politique d’investissement ambitieuse, visant notamment à développer des infrastructures efficaces et soutenables pour assurer une croissance qualitative dans les années à venir. Pierre Gramegna commente: "L'évolution des recettes au premier semestre 2017 est en parfaite adéquation avec les prévisions. Étant donné que les dépenses sont sous contrôle, on peut raisonnablement anticiper pour l'année en cours une baisse du déficit de l'Administration centrale bien en-dessous du niveau de -1 milliard d'euros prévu dans le Programme de stabilité et de croissance (PSC). Quant à l'Administration publique, le solde positif devrait également continuer à s'améliorer. Pour assurer la poursuite de cette tendance favorable au 2e semestre, il convient de continuer à veiller à une exécution rigoureuse du budget, notamment au niveau des dépenses."

 

Communiqué par le ministère des Finances


Publié le 21 juillet 2017