KBL European Private Bankers (KBL epb) a annoncé aujourd’hui que sa filiale aux Pays-Bas, InsingerGilissen, a signé un accord pour l’acquisition des activités locales néerlandaises de banque privée de Lombard Odier.

Cette acquisition – sous réserve de l’accord des autorités réglementaires et de l’avis des représentants du personnel – devrait intensifier davantage la croissance de InsingerGilissen. Aujourd’hui, la filiale néerlandaise de KBL epb emploie 325 collaborateurs et gère un total de 25 milliards d’euros d’actifs.

 

À l’issue de cette acquisition, qui devrait avoir lieu à la mi-2018, les 12 employés de Lombard Odier basés à Amsterdam rejoindront les équipes de InsingerGilissen, apportant avec eux 1 milliard d’euros d’actifs sous gestion.

 

En réaction à cette cinquième acquisition en trois ans, Yves Stein, Group CEO de KBL epb, a commenté : « De nos jours, la taille est essentielle à la réussite des banques privées qui doivent implémenter de nouvelles technologies, s’adapter aux nouvelles réglementations et avoir les ressources nécessaires pour répondre aux besoins en constante évolution de leur clientèle.

 

« InsingerGilissen est d’ores et déjà très bien positionnée – et sera bientôt en mesure  de tirer parti de compétences supplémentaires, mettant sa gamme de services personnalisés à la disposition de clients plus nombreux. C’est pourquoi nous sommes ravis d’annoncer cet investissement pour l’avenir de notre banque privée néerlandaise. »

 

Peter Sieradzki, CEO de InsingerGilissen, a ajouté : « Cette transaction correspond à notre stratégie qui vise à renforcer et intensifier notre position de leader dans le paysage de la banque privée aux Pays-Bas. Au sein de InsingerGilissen, notre priorité est d’offrir à nos clients des solutions sur mesure et de qualité, à chaque étape de leur vie. »

 

Henry Fischel-Bock, Directeur de la Banque Privée européenne chez Lombard Odier, a commenté : « Nous sommes convaincus que cette décision est la meilleure à la fois pour nos clients et nos employés. Ils auront ainsi l’opportunité de rejoindre un groupe de banques privées bien établi et en pleine croissance, qui considère les Pays-Bas comme un marché stratégique clé. »

 

Monsieur Fischel-Bock a ajouté que cette décision n’aura pas de conséquence sur la présence de Lombard Odier dans les autres pays européens où le groupe genevois a établi un réseau aux bases solides et une forte présence. Et de conclure : « Quant aux activités de gestion institutionnelle de Lombard Odier Investment Managers, implantées aux Pays-Bas depuis longtemps, elles poursuivront leur développement sans changement. »

 

Pour sa part, InsingerGilissen est née suite à la fusion de Theodoor Gilissen, filiale de KBL epb, et Insinger de Beaufort, banque privée rachetée par le groupe luxembourgeois en 2016. Avec plus de quatre siècles d’expérience collective aux Pays-Bas, InsingerGilissen est l’une des banques privées « pure-play » les plus solides du pays.

 

Communiqué de presse par KBL 


Publié le 09 novembre 2017