Le Fonds européen d’investissement (FEI) et la Banque Internationale à Luxembourg (BIL) étoffent leur accord relatif au volet « Garanties pour les PME » du dispositif InnovFin : 20 millions d’EUR disponibles pour les PME et les ETI innovantes. Cette opération est soutenue par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), qui relève du Plan d’investissement pour l’Europe ou « plan Juncker ». L’accord a été signé par voie électronique, une première pour les deux parties.

Le renforcement de l’accord InnovFin liant le FEI et la BIL permettra d’accroître l’accès aux financements pour les PME et les petites ETI luxembourgeoises qui misent sur l’innovation. L’opération bénéficie du soutien du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), l’élément central du Plan d’investissement pour l’Europe.

L’accord de garantie initial, signé en 2015, a été doté de 10 millions d’EUR supplémentaires pour permettre à la BIL d’injecter deux fois ce montant dans son activité de prêt en faveur des entreprises innovantes au Luxembourg. Cette augmentation signifie que la garantie du FEI couvrira un portefeuille de prêts de la BIL représentant jusqu’à 80 millions d’EUR au total à destination de plus d’une centaine d’entreprises.

« Le renouvellement de notre accord avec le FEI démontre la pertinence de l’initiative InnovFin et notre capacité à détecter et à soutenir les entreprises innovantes au Luxembourg. Qu’il s’agisse d’aider des jeunes pousses à prendre leur envol ou de financer des projets innovants portés par des PME bien établies, la BIL s’est solidement imposée en tant qu’allié majeur de l’écosystème de l’innovation florissant au Grand-Duché de Luxembourg. Nous sommes fiers d’ouvrir un nouveau chapitre de cette histoire à succès qui encouragera l’économie locale à innover et à croître davantage », a déclaré Marcel Leyers, Chief of Corporate and Institutional Banking à la BIL, dont il deviendra le CEO à partir du 1er mai de cette année.

Carlos Moedas, commissaire européen chargé de la recherche, de la science et de l’innovation, a déclaré : « Il s’agit d’une très bonne nouvelle et d’une nouvelle illustration de l'application concrète du plan Juncker, qui se traduit par un nouvel apport de financements pour les petites et moyennes entreprises luxembourgeoises, soit exactement ce dont elles ont souvent besoin pour lancer de nouveaux produits, intégrer des processus innovants, créer des emplois et se déployer au-delà de leur marché local. »

Pier Luigi Gilibert, directeur général du FEI, a ajouté : « L’élargissement de l’accès aux financements demeure un enjeu crucial à travers l’Europe, y compris au Luxembourg. Grâce à l'accord élargi conclu avec le FEI, la BIL continuera à proposer des financements plus favorables aux PME et aux petites ETI innovantes, ce que ne manquera pas d’apprécier le marché, j’en suis persuadé. Le dispositif InnovFin et le Plan d’investissement pour l’Europe confirment leur rôle déterminant pour offrir des perspectives aux petites entreprises. »

 

Communiqué par la BIL


Publié le 10 avril 2019