Le 2 octobre 2019, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, et la ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, Paulette Lenert, ont participé à la célébration des 20 ans de l'"ATTF", l'Agence de transfert de technologie financière, qui fait partie de la House of Training.

L'Agence de transfert de technologie financière ou "ATTF" a été créée en octobre 1999 à l'initiative du gouvernement luxembourgeois. Sa mission première est de favoriser l'inclusion et le développement de pays émergents ou en développement par le partage de l'expertise du secteur financier en faveur de ces pays; approche qui participe également à la promotion de la place financière luxembourgeoise à l'étranger, et sert à créer des liens forts entre professionnels à un niveau international.

Au cours de ces 20 années, plus de 30.000 professionnels ont participé à près de 2.000 programmes de formation de l'ATTF, délivrés par les experts de la place, et financés en tout ou en partie par le gouvernement luxembourgeois.

"Nos participants, qui viennent de 40 pays partenaires, s'inscrivent à des cours dans l'attente d'apprendre, mais ils repartent avec bien plus. Nos experts leur expliquent surtout "comment" mettre en œuvre ce qu'ils apprennent, les participants se créent de nouveau contacts internationaux et reçoivent la perspective d'un centre financier reconnu à l'international", note Ben Lyon, directeur, House of Training et Head of ATTF Services.

La ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, Paulette Lenert, a souligné que: "L'ATTF est un partenaire de choix dans le domaine du transfert de connaissances vers nos pays partenaires. Elle joue un rôle clé dans le renforcement de leurs marchés financiers, ainsi que de leur environnement économique, qui représente un élément important du développement durable. Ces approches durables et innovantes, dans des secteurs où le Luxembourg a réellement une valeur ajoutée, sont à la pointe du développement et doivent constituer des exemples à suivre dans le cadre de notre engagement futur."

Pierre Gramegna, ministre des Finances, a précisé: "Le succès de l'ATTF est étroitement lié à celui de notre secteur financier, qui héberge aujourd'hui plus de 130 banques, et est le deuxième plus grand centre de fonds d'investissement au monde. En partageant activement ses connaissances et son expertise dans le domaine de la finance, le Luxembourg peut faire une différence décisive dans le renforcement d'infrastructures financières dans des pays en développement, et ainsi contribuer à leur prospérité économique." 

Après 20 ans, les résultats des activités de l'ATTF ont été célébrés. Les experts luxembourgeois ont notamment été en mesure d'aider des banques centrales à mieux appréhender des réglementations complexes, de fournir aux banques les connaissances nécessaires à la prise de décisions opérationnelles et stratégiques, tout en permettant aux professionnels de développer les compétences nécessaires à leur travail et de faire progresser leur carrière, à travers des formations de qualité certifiées.

Le discours liminaire, prononcé par Gerhard Coetzee du CGAP, le "Consultative Group to Assist the Poor" de la Banque mondiale, a relevé les défis et les opportunités que représente(ra) la digitalisation du secteur financier; une tendance que le secteur financier ne peut plus ignorer aujourd'hui.

 

Communiqué par le ministère des Finances/ ministère des Affaires étrangères et européennes/ Direction de la coopération et de l'action humanitaire


Publié le 03 octobre 2019