Annoncé par Paperjam, la française Coinhouse a obtenu fin décembre sa deuxième licence en Europe, de la CSSF, pour développer ses activités au Luxembourg. Dans la foulée, Coinhouse, qui ambitionne de devenir une «cryptobanque européenne», a annoncé le 18 janvier avoir levé 15 millions d’euros, trois ans après avoir levé 2,4 millions d'euros.

Coinhouse lève de nouveaux fonds. L'entreprise spécialisée dans les cryptomonnaies a annoncé mardi 18 janvier avoir récolté 15 millions d'euros et ambitionner de devenir «la future cryptobanque européenne». Ce second tour de table, trois ans après avoir levé 2,4 millions d'euros, a été mené par le fonds d'investissement True Global Ventures. CF Partners, XAnge, Raise Ventures, Expon, ConsenSys AG et "des business angels de premier plan" figurent parmi les investisseurs.

Anciennement connu sous l'appellation de Maison du bitcoin, Coinhouse utilisera ces fonds pour «diversifier l'offre de produits», «développer sa présence en Europe» et «renforcer son offre à destination des entreprises et des investisseurs institutionnels», a précisé l'entreprise dans un communiqué.

«Ils ont montré une forte croissance rentable et sont très bien positionnés, avec un service de haute qualité en France et en Europe, pour accueillir la nouvelle demande des particuliers fortunés, des family offices et des entreprises pour investir dans les actifs numériques», a commenté Frank Desvignes, associé chez True Global Ventures, pour justifier cette opération.

«Le Luxembourg est un pays très intéressant pour nous», avait expliqué le CEO de Coinhouse, Nicolas Louvet, «d’abord pour sa connexion aux places financières, mais aussi pour la présence de nombreux family offices, et donc potentiellement de grandes fortunes, ou encore pour la présence des fonctions associées à la gestion des fonds d’investissement. Cette licence nous permet d’établir un point de présence, à deux ou trois personnes, et d’entamer le démarchage de clients potentiels.»

Coinhouse propose actuellement des services de gestion et de transactions sur 43 cryptoactifs.


Publié le 18 janvier 2022