EPI, l'initiative européenne des paiements (EPI) annonce l’entrée à son capital de grandes banques polonaise et finlandaise, ainsi que celle d’un consortium de douze établissements de crédit espagnols.

Aujourd'hui, EPI Interim Company, société récemment fondée et en charge du lancement des travaux de mise en œuvre de l’initiative européenne des paiements EPI, annonce l’entrée à son capital de PKO Bank Polski (“PKO BP”), premier groupe bancaire en Pologne, ainsi que de OP Financial Group, première banque de détail finlandaise. Un consortium de douze établissements de crédit espagnols rejoint également l’actionnariat de manière collective.

L’arrivée de PKO Bank Polski et de OP Financial permet à EPI d’intégrer les marchés polonais et finlandais à l’initiative. Cette étape importante confirme l'intérêt de nouvelles communautés vis-à-vis d’EPI et prouve son attractivité pour des marchés considérés par certains observateurs comme plus avancés sur le plan numérique. La Pologne est le premier pays européen n’appartenant pas à la zone euro à rejoindre EPI ce qui nécessitera de mettre en place un mécanisme de conversion des devises au sein de la future solution.

L’actionnariat d’EPI accueille également 12 établissements de crédit espagnols qui ont décidé de s’associer collectivement à l’initiative.  Leur adhésion confirme la volonté d’EPI d’intégrer le point de vue d’établissements plus petits dans sa gouvernance et dans l’élaboration de la solution. L’arrivée de ce consortium, aux côtés des trois grandes banques espagnoles BBVA, CaixaBank et Banco Santander qui sont toutes déjà individuellement actionnaires d'EPI, permet d'accroître considérablement la couverture d'EPI sur le marché espagnol. Ce consortium est composé de ABANCA, Banco Cooperativo Español, Grupo Cooperativo Cajamar, Caja de Ingenieros, LABORAL Kutxa, Cecabank, Eurocaja Rural, Grupo Bankinter, Ibercaja, Kutxabank, Liberbank and Unicaja Banco.

Deux semaines auparavant, les acteurs européens du paiement Worldline et Nets avaient aussi annoncé leurs entrées respectives au capital d’EPI, devenant ainsi les premiers actionnaires non-bancaires à rejoindre l'initiative.

Durant les prochains mois, EPI Interim Company se focalisera sur les premiers travaux de mis en œuvre de la solution.

Pour rappel, en juillet 2020, un groupe de 16 grandes banques européennes de cinq pays (Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas et Espagne) a ouvert la voie au futur lancement d’EPI, l'initiative européenne des paiements, en annonçant la création, à Bruxelles, de l'EPI Interim Company, chargée de lancer les travaux de mise en œuvre.

En tirant parti des paiements instantanés / SEPA Instant Credit Transfer (SCT Inst), l'ambition d'EPI est de créer une solution de paiement paneuropéenne unifiée et innovante pour les consommateurs et les commerçants à travers l'Europe, incluant un schéma de paiement par carte pour les consommateurs et les commerçants, un portefeuille numérique (wallet) et des paiements peer-to-peer (P2P). Cette solution vise à devenir une nouvelle norme de paiement pour tous les types de transactions de détail (en magasin et en ligne / e-commerce), le retrait d'espèces et le P2P, comme alternative aux solutions et systèmes de paiement internationaux existants.

 

Communiqué par EPI


Publié le 10 décembre 2020