À l'issue de la réunion semestrielle du Trade and Investment Board (TIB) du 4 mai 2022, le ministre de l'Économie, Franz Fayot, et le président de la Chambre de commerce, Luc Frieden, ont présenté lors d'un point de presse les principaux sujets de la réunion, à savoir la guerre en Ukraine et la participation du Luxembourg à l'Exposition universelle d'Osaka en 2025.

À l'occasion de l'Exposition universelle d'Osaka 2025, le Luxembourg participera pour la 25e fois à une exposition universelle. Le pavillon qui sera développé à cette occasion reflètera la volonté du pays de miser sur un développement durable et innovant, en ligne avec les objectifs de développement durable de l'ONU. Le pavillon luxembourgeois sera conçu dans un esprit de circularité, comme le prévoit le cahier des charges de l'appel à projets lancé en février 2022. Il est prévu que la conception du pavillon permette qu'il soit facilement démontable, transportable et, le cas échéant, modulable. De plus, une réflexion sur les matériaux utilisés, leur durabilité et leur réutilisation devra avoir été menée. Au début du mois de juin 2022, un jury composé de représentants des différents ministères impliqués, ainsi que de la Chambre de commerce, de l'Ordre des architectes et des ingénieurs-conseils et de l'Administration des bâtiments publics se réunira pour sélectionner le projet gagnant.

Le ministre Franz Fayot a déclaré: "Le profil de cette exposition universelle, qui se propose, à travers son thème central 'Concevoir la société du futur, imaginer notre vie de demain', d'explorer toutes les facettes du développement durable, sera l'occasion de positionner le Luxembourg comme pays innovant et de mettre en avant notre ambition d'allier économie et écologie, notamment par une mise en œuvre exemplaire des principes de l'économie circulaire. Je suis également très heureux de la décision de la Chambre de commerce de s'associer comme partenaire à notre présence à Osaka."

Lors de la conférence de presse, le ministre de l'Économie a également annoncé qu'après la visite d'État au Portugal de la semaine qui vient, deux autres déplacements à l'étranger de grande envergure sont prévus pour 2022 dans le cadre de la promotion et de la prospection économique. Ainsi, une mission économique officielle présidée par S.A.R. le Grand-Duc héritier sera conduite par le ministre de l'Économie, Franz Fayot, et le directeur général de la Chambre de commerce, Carlo Thelen, au Canada du 19 au 24 juin 2022 et une autre mission économique, vers la fin de l'année, aura pour destination la Corée du Sud.

La réunion du TIB était également l'occasion de faire le point sur les conséquences de la guerre en Ukraine pour le commerce extérieur et sur l'activité des entreprises luxembourgeoises. D'importants bouleversements pour les économies mondiales, dont celle du Luxembourg, et pour un certain nombre de secteurs clés sont en effet la conséquence de ce conflit. La logistique et la continuité des chaînes d'approvisionnement sont fortement impactées, en parallèle, les prix de l'énergie et des matières premières augmentent fortement et l'approvisionnement peut être remis en question.

Afin de répondre aux nombreuses questions des entreprises et de leur proposer un point de contact unique dans le cadre de cette crise, la Chambre de commerce, le ministère de l'Économie ainsi que le ministère des Affaires étrangères et européennes et le ministère des Finances ont mis en place un helpdesk. Ce point de contact et de support rassemble les questions des entreprises luxembourgeoises dans le contexte de la guerre en Ukraine afin d'apporter les réponses les plus appropriées aux différentes problématiques.

Malgré une situation politique tendue, Luc Frieden, président de la Chambre de commerce exprime que: "L'économie luxembourgeoise dépend de son ouverture sur l'international. Le commerce international contribue non seulement à la prospérité de tous, mais renforce également la compréhension et la collaboration entre les nations. C'est pourquoi, il est important de miser sur la diversification des relations économiques."

Le Trade and Investment Board est chargé, en tant qu'organe de conseil du commerce extérieur et des investissements, d'élaborer la stratégie de promotion de l'économie luxembourgeoise afin de faciliter aux entreprises luxembourgeoises l'accès aux marchés internationaux et d'attirer de manière ciblée des investissements directs étrangers, notamment en fédérant les acteurs concernés. Placé sous la présidence d'honneur de S.A.R. le Grand-Duc héritier, le TIB est présidé par le ministre de l'Économie, et réunit des représentants d'autres ministères et d'organismes impliqués dans la promotion et la prospection économique (Chambre de commerce, FEDIL, Luxinnovation, Chambre des métiers).

Communiqué par le ministère de l'Économie et la Chambre de commerce


Publié le 10 mai 2022