La Banque Internationale à Luxembourg (BIL) et l’Office du Ducroire (ODL) annoncent la signature d’un contrat-cadre visant à accroître les prêts pour financer les activités liées au commerce international des entreprises luxembourgeoises. Il s’agit du premier accord de ce type signé entre l’ODL et une banque.

Le développement à l’international est un réel défi pour les entreprises, d’autant plus pour les PME. Prospection, implantation ou encore adaptation des produits au marché visé nécessitent des investissements conséquents. En outre, l’import-export est gourmand en liquidités : avec un client étranger, le délai de paiement pourra être plus long, et dans le cas d’un fournisseur étranger, un acompte plus élevé pourra être exigé. La capacité de l’entreprise à mobiliser des ressources financières importantes est déterminant.

L’accord signé par la BIL et l’ODL est une réponse à ce défi. Il facilite l’accès des entreprises aux financements pour des projets d’import-export grâce à une assurance des crédits bancaires qui couvre partiellement le risque de non-remboursement de l’emprunteur.

« Grâce à cet accord avec l’Office du Ducroire, nous pourrons renforcer notre soutien à l’économie luxembourgeoise en aidant les entreprises dans leurs projets de développement international. Cette assurance est très attendue par les entreprises du pays et nous sommes heureux d’être la première banque à la proposer », a commenté Marcel Leyers, Président du Comité exécutif de la BIL (sous réserve de l’approbation définitive des autorités de supervision).

« Le constat que les entreprises exportatrices rencontrent souvent des difficultés à accéder au financement nécessaire à leur développement au-delà de nos frontières nous a mené à développer ce nouveau produit, qui est censé servir comme effet de levier en protégeant partiellement les banques contre le risque de non-paiement des prêts accordés. Cette protection permettra aux banques d’octroyer des lignes de crédit plus importantes destinées aux activités internationales des entreprises luxembourgeoises tout en maintenant leur risque à un niveau acceptable. », a expliqué Arsène Jacoby, Président de l’ODL.

L’assurance des crédits bancaires de l’ODL vient compléter la gamme de services de la BIL destinée aux entreprises. De la création à la transmission d’ent reprise, en passant par le financement d’investissement, de projet innovant ou à l’international, la banque accompagne les entreprises, petites et grandes, à toutes les étapes de leur développement.

Pour en savoir plus sur cette assurance des crédits bancaires proposée par la BIL et l’ODL, rendez-vous sur www.bil.com/trade-finance

 

Communiqué par la BIL


Publié le 13 mai 2019