Par Ken Leech, CIO de Western Asset (une filiale de Legg Mason).

La croissance mondiale s’est améliorée après qu’on a craint le pire à la fin de 2018. Les décideurs monétaires ont déclaré de manière explicite que leur intention était de poursuivre l’expansion.

À présent que la croissance annuelle des États-Unis est revenue sous les 2 % et que l’inflation continue de baisser, nous pensons que la Fed se demandera si une rupture avec la politique menée est nécessaire.

Bien que le risque d’un “Brexit dur” ait augmenté suite à la démission de la Première ministre britannique Theresa May, nous croyons toujours qu’un accord pourra être trouvé.

Nous nous attendons à ce que la croissance mondiale demeure vigoureuse et que les taux américains restent attrayants en comparaison avec ceux des autres pays développés.

Le contexte mondial combinant faible inflation, faibles taux et politique monétaire accommodante nous conforte dans notre intention de poursuivre notre cap, avec une surpondération dans les produits de spread combinés à des durées longues.

 

Communiqué par Legg Mason


Publié le 06 juin 2019