Rencontre avec Cédric Lenoble (Chief Operating Officer, Banque de Luxembourg Investments) et Jérôme Dugué (Head of Operations, Banque de Luxembourg Investments). Les deux experts partagent aujourd’hui les principaux éléments de la stratégie de développement de BLI et s’intéressent à la sélection d’un partenaire IT.

Pourriez-vous nous présenter BLI - Banque de Luxembourg Investments (BLI) et votre rôle au sein de l’organisation ?

Dans un monde de plus en plus complexe, BLI est une société de gestion spécialisée qui déploie une gestion active et de conviction, empreinte de bons sens, dans trois domaines essentiels : les actions, les obligations et les stratégies multi-actifs. La stabilité est au centre du processus d’investissement discipliné de BLI qui repose sur des principes clés, notamment un engagement en faveur de la transparence, de la gestion des risques et de l’investissement responsable.

Avec une équipe de gestion composée de 24 professionnels expérimentés, BLI gère à ce jour 13,5 milliards d’actifs, répartis à travers une soixantaine de fonds et de mandats.

Une des spécificités de BLI est qu’à la différence de la plupart de ses homologues domiciliés au Luxembourg, nos équipes de gestion opèrent réellement à partir du Grand-Duché, centre financier stable et leader dans le domaine des fonds d’investissement.

Après plus de 10 ans passés au sein de la Banque de Luxembourg, nous avons rejoint BLI, Cédric Lenoble et moi-même, en 2017 et en 2018 pour définir et accompagner la stratégie de transformation digitale. Cédric Lenoble est actuellement le Chief Operating Officer de BLI et mon rôle consiste à encadrer les équipes en charge de l’IT, des projets et du Middle-Office.

 

Quels sont les principaux éléments de la stratégie de développement de BLI ?

Historiquement, BLI a été créée pour constituer le spécialiste de la gestion d’actifs du Groupe Banque de Luxembourg. Dans ce contexte, nos produits étaient naturellement distribués auprès des clients privés de la Banque. La distribution externe se faisait alors plutôt sur une base opportuniste

Fin 2017, BLI a décidé d’accélérer son développement commercial ce qui passait nécessairement par un développement de la distribution externe de nos fonds ouverts et par l’acquisition de mandats de gestion auprès de clients institutionnels. Ces ambitions commerciales se sont accompagnées d’une stratégie de transformation opérationnelle et IT visant à renforcer nos fonctions de support et les outils spécialisés dans la gestion d’actifs afin de servir au mieux cette nouvelle base de clientèle.

 

Quels sont les impacts au niveau du modèle opérationnel ? Comment le déploiement d’une plate-forme intégrée peut aider BLI à atteindre ces objectifs ? 

Plus de 30 projets, avec une composante IT ou non, ont été réalisés pour solidifier le socle opérationnel et les systèmes d’information sur toutes les lignes métiers de l’entreprise (Asset management, Compliance, Oversight, Finance, Client Services…), tout ceci grâce au travail collaboratif de toutes les équipes. Un des projets majeurs a été la mise en place de l’outil intégré de gestion de portefeuilles SimCorp Dimension® qui a nécessité la refonte de certains processus et la création d’une nouvelle équipe Middle-Office. 

Cette plate-forme contribue à notre stratégie en nous permettant d’absorber la croissance des actifs sous gestion et la complexité des données sous-jacentes, tout en améliorant les fonctionnalités de gestion de portefeuilles par rapport aux systèmes antérieurs. Dans le même temps, le système participe à la réduction des risques opérationnels liés notamment à la transmission et au suivi électronique des ordres ainsi qu’à la formalisation des contrôles Compliance pre/post-trade.

Le Portfolio Management System (PMS) rend possible une gestion d’actifs en mode IBOR (Investment Book of Record), c’est-à-dire indépendamment des banques dépositaires, ce qui nous permet de disposer de portefeuilles au plus proche des positions réelles avec notamment une actualisation des prix en continu, une valorisation des instruments selon nos standards, et une mise à jour des positions tenant compte des exécutions en temps réel. Cela constitue aujourd’hui une exigence des acteurs du marché à la recherche de qualité et de maîtrise des processus opérationnels, appuyés par des systèmes d’information robustes.

 

Comment s’est déroulée la sélection de votre partenaire IT afin de développer une telle plate-forme ? Quelles étaient vos principales exigences ?

Le choix du meilleur partenaire IT a constitué une étape clé du projet. Nous avons adressé à une présélection de 5 éditeurs spécialisés un questionnaire détaillé afin d’évaluer leur capacité à répondre à nos besoins. Les plus convaincants ont procédé à une démonstration de leur outil sur base des scénarios que nous avions définis.

Les différents métiers utilisateurs de la solution chez BLI (gérants, Compliance, Middle Office/Opérations) ont pu s’exprimer sur le choix de la plate-forme, avec une voix prépondérante pour les gérants de portefeuilles.

Parmi nos exigences, les plus fortes portaient sur la volonté de disposer d’un outil :

- Riche en fonctionnalités de gestion et facilement paramétrable sur toutes ses composantes afin de pouvoir adapter le produit à nos spécificités métiers : personnalisation des vues de portefeuilles pour les gérants, création de portefeuilles modèles sur-mesure, adaptation des formats de messages électroniques et des flux transactionnels, gestion fine des règles de Compliance…,

- Intégré. Nous sommes une petite structure et nous ne souhaitions pas gérer la complexité et les risques d’un système d’information constitué de multiples logiciels spécialisés et interfacés les uns aux autres pour couvrir nos besoins : gestion de portefeuilles, Compliance, base de données titres, réconciliation des positions…

- Ouvert vers l’extérieur avec des capacités d’interface aux systèmes de trading (via des lignes FIX, SwiftNet et Swift FIN…) et aux bases de données financières.

La plate-forme SimCorp Dimension a été sélectionnée en raison de son offre modulaire organisée autour d’une base de données centrale, de sa couverture fonctionnelle complète et agile ; l’ergonomie de sa composante Front Office constituait également un facteur positif.

La réputation de l’éditeur et sa capacité à nous accompagner durant l’implémentation a achevé de nous convaincre.

 

Quels sont les sujets sur lesquels vous travaillez actuellement ?

Tout d’abord, nous continuons à améliorer les fonctionnalités du PMS que nous avons fini d’implémenter fin 2020, telle que la gestion via des portefeuilles modèles, et nous nous efforçons de répondre aux nouveaux besoins des équipes de gestion.

La gestion des portefeuilles intègre progressivement de nouvelles dimensions telles que l’investissement durable et responsable ou encore l’analyse du sentiment des marchés.

Nous veillons à renforcer en permanence le suivi des différentes composantes du PMS notamment à travers la réconciliation quotidienne des portefeuilles vis-à-vis des banques dépositaires ou le perfectionnement de nos outils de contrôles des composantes plus informatiques du système.

Nous travaillons également à améliorer notre capacité à produire les reportings externes, qu’il s’agisse de documents (factsheet, …) ou de fichiers de données, à les enrichir, les personnaliser et les distribuer dans un délai optimal pour nos investisseurs.

A plus long terme, nous explorons la possibilité d’intégrer dans notre PMS des problématiques de gestion des risques et de calcul de performance.

La donnée, qu’elle soit commerciale, financière ou opérationnelle, reste au cœur de tous ces chantiers car elle constitue le carburant de tous les systèmes et des processus de la société de gestion.

Notre capacité à la « gérer » au sens large (sourcing, historisation, stockage, fiabilisation et réconciliation) constitue un facteur clé de succès de la transformation digitale et du meilleur service de gestion que nous souhaitons offrir à nos investisseurs.

 

Mhamed Zlitni, vous occupez le poste de EMEA Senior Sales Manager et êtes basé au Grand-Duché. Pourriez-vous nous présenter SimCorp?

SimCorp est l’un des principaux fournisseurs de solutions logicielles et services financiers dédiés au buy-side. Le groupe, présent au Grand-Duché depuis 2010, compte plus de 300 clients à travers le monde dans la gestion d’actifs et de fonds, ainsi que dans l’administration de fonds.

La solution modulaire - SimCorp Dimension® - couvre l’ensemble de la chaîne de valeur du buy-side, depuis les activités de front et middle-office, jusqu’à celles du back-office en incluant aussi des « managed services » comme le data management (SimCorp Datacare), la communication et le reporting client (SimCorp Coric). SimCorp Dimension peut être déployée sur site ou dans le Cloud, via notre offre SCDaaS.

Nous sommes ravis de collaborer avec les équipes de BLI et de les accompagner dans la réalisation de leurs objectifs de croissance. 


Publié le 13 avril 2021