La 4e assemblée annuelle de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (AIIB) s'est tenue les 12 et 13 juillet 2019 à Luxembourg, la première fois hors Asie. L'assemblée a su attirer 1.500 participants du monde entier, y inclus les gouverneurs, ministres, directeurs et délégués de ses pays-membres.

En tant que pays hôte de cette 4e assemblée annuelle de la AIIB, le Luxembourg a choisi le thème "coopération et connectivité", afin de mettre l'accent sur les bénéfices sociaux et économiques pouvant être obtenus grâce à une meilleure connectivité entre les pays et les régions, et notamment l'Europe et l'Asie.

Lors de la cérémonie d'ouverture officielle du 12 juillet, en présence de S.A.R. le Grand-Duc Henri, du président de la Chambre des députés, Fernand Etgen et du Premier ministre, Xavier Bettel, Pierre Gramegna, le ministre des Finances, a souligné que l'adhésion de son pays à la AIIB "témoigne de l'engagement de longue date du Luxembourg en faveur du multilatéralisme", rappelant que "seuls le multilatéralisme et la coopération internationale peuvent garantir la réalisation des Objectifs de développement durable d'ici 2030 et relever le défi du changement climatique". Il a également ajouté que "l'accord de Paris sur le changement climatique signé en 2015 et la AIIB lancée l'année suivante sont deux événements multilatéraux importants qui ont marqué ce début du 21e siècle."

Le président de la AIIB, Liqun Jin, a estimé dans son discours que "l'AIIB est la banque qui relie l'Asie au monde", soulignant la nécessité d'investir environ 8% du PIB dans des projets d'infrastructures dans les pays à revenu inférieur et moyen-inférieur du bloc pour générer une croissance durable. Il a également souligné l'importance du partenariat et de la collaboration avec les pays européens, dont le Luxembourg, premier pays-fondateur non-asiatique de la Banque, qui peuvent jouer un rôle clé dans la mobilisation de capitaux privés pour investir «dans des infrastructures vertes et durables."

À cette occasion, le président a fait part de l'intention de la AIIB de passer par la Bourse de Luxembourg pour lister des produits de dettes liés aux marchés européens (Euro Medium-Term Note Program), et ainsi de renforcer sa coopération avec le Luxembourg.

Xavier Bettel a estimé dans son discours d'ouverture que "la création de cette nouvelle Banque de développement multilatérale constitue un instrument puissant dans nos efforts communs pour relever les défis du développement durable et pour construire notre avenir ensemble."

Dans son discours, S.A.R. le Grand-Duc Henri a souligné que "L'Europe et l'Asie partagent une longue histoire d'amitié et d'échanges économiques. La connectivité entre les deux continents est essentielle pour la paix, la stabilité, la prospérité économique et le développement inclusif."

Le ministre des Finances a participé à plusieurs des séminaires organisées dans le cadre de cette assemblée annuelle. Les séminaires ont surtout permis d'illustrer les avantages d'une coopération et d'une connectivité numérique renforcées entre l'Asie et l'Europe. C'était également une occasion idéale de présenter l'expertise du Luxembourg dans le domaine de la connectivité numérique, de l'économie circulaire et de la blendedfinance.

Dans son intervention lors du séminaire "Blended Finance - Bridging the Climate Adaptation", le ministre a notamment exposé les avancées réalisées par le centre financier du Luxembourg au cours des dernières années dans la mobilisation de flux de capitaux privés, engendrant ainsi des résultats positifs pour les investisseurs et les bénéficiaires.

Lors du séminaire "Asia & Europe Connectivity through Cooperation", Pierre Gramegna a souligné l'importance de la coopération multilatérale pour faire face plus efficacement aux cyber attaques afin de garantir la stabilité des marchés financiers dans un monde de plus en plus digital.

Lors du séminaire "Digital Connectivity", Marc Hansen, ministre délégué à la Digitalisation, a eu des échanges sur l'importance des investissements dans les infrastructures numériques et les nouvelles technologies, sans pour autant oublier les besoins de la société civile et des citoyens à l'ère numérique. Il a par ailleurs souligné le fait que la collaboration multilatérale ou interrégionale est une composante qu'il ne faut en aucun cas sous-estimer pour favoriser le développement continu du digital profitable à tous.

Le 13 juillet 2019, à la session officielle des gouverneurs, Pierre Gramegna, président du conseil des gouverneurs pour l'assemblée annuelle 2019, s'est félicité du fait que "la Banque a obtenu des résultats remarquables depuis son lancement. En quelques trois ans et demi la Banque a investi 8.5 milliards de dollars dans 17 pays pour 45 projets d'infrastructure."

Le ministre a par ailleurs pu officialiser la décision du conseil des gouverneurs d'accueillir trois nouveaux membres: le Bénin, le Djibouti et le Rwanda. La AIIB compte désormais 100 pays-membres.

Pierre Gramegna a profité de l'assemblée annuelle pour rencontrer plusieurs de ses homologues. Avec Philip Hammond, ministre du gouvernement du Royaume-Uni chargé des Finances et du Trésor, il a discuté des derniers développements relatifs à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Il a également eu une réunion avec Paul Chan Mo-po, secrétaire aux finances du gouvernement de Hong Kong, lors de laquelle, les ministres ont fait le point sur les relations bilatérales. Ensemble, ils ont identifié plusieurs pistes permettant de renforcer encore davantage les échanges financiers, et ceci notamment dans le domaine de la Fintech.

Avec Indranee Rajah, vice-ministre des Finances de Singapour, Pierre Gramegna a discuté d'un possible renforcement de la collaboration entre le Luxembourg et la Singapour dans le domaine de la digitalisation des services financiers.

La réunion avec Sri Mulyani Indrawati, ministre des Finances de l'Indonésie aura permis de comprendre comment les secteurs financiers indonésien et luxembourgeois peuvent travailler ensemble dans le futur, et notamment dans le domaine de l'industrie des fonds.

Enfin, le ministre chinois, Liu Kun, qui sera le président du conseil des gouverneurs pour l'assemblée annuelle 2020, et donc en charge de l'organisation de la prochaine assemblée annuelle de la Banque en Chine, a félicité le Luxembourg pour le succès de l'organisation de la conférence.

 

Communiqué par le ministère des Finances


Publié le 16 juillet 2019