Le 23 avril 2020, le ministre des Finances, Pierre Gramegna a eu des concertations avec l'Association des compagnies d'assurance et de réassurance (ACA) sur l'impact de la crise actuelle sur le secteur de l'assurance et réassurance ainsi que sur l'engagement que le secteur prend pour soutenir l'économie luxembourgeoise dans la lutte contre la pandémie du COVID-19.

Faisant preuve de solidarité nationale en temps de crise, les assureurs et réassureurs luxembourgeois, en tant qu'investisseurs institutionnels, ont activement souscrit à l'emprunt obligataire de 2,5 milliards que l'État a émis le 21 avril 2020 pour lutter contre la pandémie du COVID-19 et aider l'économie nationale à surmonter cette crise.

Lors des concertations, le ministre des Finances et l'ACA, représentée par son Président Christian Strasser, ses vice-présidents Marie-Hélène Massard et Marc Lauer, ainsi que son CEO Marc Hengen, ont également convenu de mettre en place un groupe de travail en vue d'étudier les possibilités de mise en place d'un mécanisme de protection contre les futurs risques sanitaires majeurs.

Les membres de l'ACA ont pris, dès début mars, les mesures nécessaires pour protéger leurs collaborateurs et, dans le même temps, continuer à livrer un service de qualité à leurs clients et aux personnes victimes d'accidents. Si les compagnies d'assurance et de réassurance sont elles-mêmes impactées par la crise, qui implique notamment une baisse de l'activité courante, elles ne s'engagent pas moins au quotidien pour continuer à soutenir et aider individuellement leurs clients en difficultés, qu'il s'agisse d'entreprises ou de particuliers.

Pierre Gramegna commente: "Le secteur de l'assurance et de la réassurance - secteur phare de notre place financière - emploie quelques 7.000 salariés et contribue directement à la bonne santé de l'économie luxembourgeoise. Dans le contexte actuel, je salue le fait que les assureurs et réassureurs, tout comme les banques, prennent leur responsabilité vis-à-vis de leurs collaborateurs et clients, et appuient les efforts du pays face à la pandémie, notamment en ayant souscrit de manière significative à l'emprunt obligataire de l'État. La place financière dans son ensemble joue un rôle clé pour surmonter la crise actuelle et renouer avec la croissance économique."

 

Communiqué par le ministère des Finances


Publié le 27 avril 2020