Par Harald Berres, Lead Portfolio Manager du fonds Ethna-DYNAMISCH, ETHENEA Independent Investors S.A.

Toutes les craintes de hausse des taux d'intérêt ont été dissipées, après le discours modéré de la Réserve fédérale américaine ces dernières semaines. La question qui se pose est si cela ouvre la voie à une nouvelle hausse des marchés boursiers .

Les marchés boursiers ne sont actuellement pas surévalués. L'Europe et les États-Unis se situent dans la moyenne à long terme et devraient encore avoir du potentiel, en raison des taux d'intérêt extrêmement bas.

L'économie mondiale montre des signes de reprise selon les indicateurs économiques avancés. Si les États-Unis n'ont jamais été particulièrement faibles sur le plan économique, la Chine, quant à elle, commence à se redresser et il y a aussi des tendances positives en Europe, qui devraient continuer à soutenir les marchés boursiers.

Le cycle montre des signes de fatigue après 10 années avec des prix plus ou moins à la hausse. Mais il y a eu deux cycles dans le passé qui ont été plus marqués dans l'ensemble et qui, avec aux alentours de 20 années chacun, ont duré plus longtemps que le cycle actuel. Le premier cycle a duré de 1949 à 1968 et le second de 1982 à 2000. Si l'on compare l'environnement actuel des actions à ces deux cycles, il est évident qu'aujourd'hui, les actions ont encore plus de potentiel, surtout si les taux d'intérêt restent bas.

Les trois facteurs que sont la valorisation, l'économie et le cycle favorisent les actions et, par conséquent, celles-ci ont le potentiel d'augmenter davantage. Lorsqu'on les compare aux taux d'intérêt, les actions offrent de loin le profil risque/rendement le plus intéressant. Cependant, nous devons toujours garder à l'esprit que le marché boursier n'évolue pas dans une seule direction, que la volatilité est avec nous et qu'elle est là pour rester. Nous devons considérer la volatilité comme notre allié et non notre ennemi, car seule la volatilité permet d'acheter des actions à des niveaux attractifs.


Publié le 16 mai 2019