Contrairement aux signaux de récession des marchés obligataires, Volker Schmidt, Senior Portfolio Manager chez ETHENEA, continue de se concentrer sur les obligations d’entreprises.

Fin mars, les marchés obligataires ont renvoyé un signal clair de récession. La courbe de rendement des bons du Trésor américain s'est inversée et le rendement des obligations d'État allemandes à 10 ans est retombé sous zéro.

Les investissements obligataires ont toujours été une composante fondamentale du fonds Ethna-AKTIV, conformément à son caractère conservateur. Les obligations représentent actuellement 80% du fonds. Actuellement, la partie à revenu fixe du fonds se compose exclusivement d'obligations d’entreprise. Le fonds est principalement investi dans des obligations de haute qualité dans la catégorie « Investment-grade ».

« Nous concentrons nos investissements sur les émissions à grand volume, » dit Volker Schmidt. « C'est là aussi que nous trouvons la liquidité la plus élevée sur les marchés des obligations d’entreprise. Nous préférons les sociétés dont les flux de trésorerie sont solides et durables et celles dont la stratégie comprend la réduction de leur dette. »

Actuellement, il constat une volonté accrue des entreprises de réduire à nouveau leur dette. Par exemple, General Electric, AB InBev et KraftHeinz ont réagi à leurs dégradations de notation en réduisant les dividendes. De plus, ils ont annoncé la vente d'une partie de leurs entreprises afin de réduire leur dette. Volker Schmidt : « Nous nous attendons à ce que les sociétés notées BBB, en particulier, se montrent très disposées à répondre aux difficultés par des mesures favorables aux détenteurs d'obligations. »

L’équipe de gestion d’ETHENEA a donc tiré profit de l'écart accru au début 2019 pour accroître les investissements dans ce domaine. « Nous évitons actuellement d'investir dans le secteur du commerce de détail, qui se caractérise par une forte concurrence et une baisse des marges. De plus, nous n'investissons que de manière sélective dans le secteur automobile et uniquement sur des échéances à court et moyen terme, » dit Volker Schmidt. « Il n'est pas certain que les investissements actuellement élevés des entreprises porteront leurs fruits à long terme. »

Les investissements obligataires ont contribué à hauteur de 3% à la performance du fonds Ethna-AKTIV depuis le début de l'année. L’équipe de gestion pense que les placements à revenu fixe continueront d’apporter une contribution positive à la performance du fonds. « Nous augmentons actuellement nos positions dans des obligations à long terme libellées en dollars américains, » ajoute Volker Schmidt. « La patience de la Réserve fédérale américaine devrait entraîner une nouvelle baisse des rendements en dollar. Contrairement aux signaux de récession des marchés obligataires, nous nous attendons à un affaiblissement de l'économie mondiale, mais pas à une récession. Nous continuerons donc de nous concentrer sur les obligations d’entreprises. La volonté des sociétés de réduire leur endettement devrait également soutenir ce positionnement. »

 

Communiqué par ETHENEA


Publié le 15 avril 2019