L’optimisme est de mise pour les actions des marchés émergents. Tom Wilson, Head of Emerging Market Equities chez Schroders prévoit une accélération de la croissance des marchés émergents en 2020.

L’économie mondiale est actuellement confrontée à une récession dans l’industrie manufacturière. Tom Wilson pointe quatre causes.

1. L’impulsion du crédit chinois – L’impulsion du crédit chinois, qui représente la variation des nouveaux crédits en pourcentage du PIB, s’est stabilisée et améliorée au second semestre de 2018 et en 2019. À cela se sont ajoutées des mesures de stimulation monétaire et budgétaire. Tom Wilson s’attend à ce que les mesures de stimulation restent sensiblement identiques l’année prochaine. Les paramètres macroéconomiques en Chine restent faibles, mais la croissance économique sera relativement stable en 2020 grâce aux mesures de stimulation.

2. La politique monétaire – Les banquiers centraux des pays développés ont adopté une attitude accommodante depuis la mi-2019. La Fed a procédé à quelques baisses de taux d’intérêt et la BCE a réactivé l’assouplissement quantitatif. Ces mesures ont une politique plus accommodante sur les marchés émergents. Plusieurs pays émergents mèneront en 2020 une politique budgétaire plus large qu’en 2019.

3. Le billet vert – Il y a un potentiel baissier pour le dollar au cours des douze prochains mois. Le dollar est relativement cher. Un dollar plus faible va généralement de pair avec un renforcement des monnaies des marchés émergents.

4. Le conflit commercial – Les négociations en cours entre les États-Unis et la Chine indiquent que les deux parties veulent éviter une nouvelle escalade. Les tensions persisteront à long terme. Cela s’explique par le succès croissant des mouvements populistes en réponse à la mondialisation, par l’émergence de la Chine en tant que superpuissance militaire et économique et par l’équilibrage des pouvoirs au niveau mondial. À court terme, il se peut que l’on évite une escalade supplémentaire, mais l’incertitude risque de mettre sous pression les investissements des entreprises.

  Optimisme prudent

Ces évolutions sont positives pour la croissance des marchés émergents. Tom Wilson prévoit pour 2020 une accélération de la croissance qui s’établira à 4,5 %. La croissance dans cette région s’accélérera, grâce à l’assouplissement monétaire et budgétaire. Il entrevoit également la possibilité d’un cycle industriel positif. Schroders prévoit une croissance moyenne des bénéfices de 12 %, alors que les valorisations sont relativement attractives. Cependant, l’incertitude sur la relation entre les États-Unis et la Chine persiste, tandis que la croissance chinoise s’affaiblit. Tom Wilson pense aussi que la reprise de la croissance sera modérée. Il affiche un optimisme prudent en ce qui concerne les perspectives des actions des marchés émergents en 2020.

 

Communiqué par Schroders


Publié le 06 janvier 2020