Schroders annonce aujourd’hui son engagement d’intégrer les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) à l’ensemble de ses investissements d’ici 2020.

L’accréditation de développement durable (Sustainability Accreditation) mise en place par Schroders en 2017 couvre actuellement plus de 50 % (230 milliards de livres sterling) des actifs de l’entreprise [1]. Schroders se fixé pour objectif qu’elle couvre 100 % de ses fonds d’ici fin 2020.

L’accréditation, qui s’applique aux catégories de fonds « Éthique », « Intégration », « Durable » et « Impact », aide les clients de Schroders à mieux saisir comment les facteurs ESG sont pris en compte dans les différents produits d’investissement.

Elle doit permettre aux clients de comprendre les rôles multiples joués par l’ESG dans le processus d’investissement et des informations détaillées seront fournies dans les fiches descriptives des fonds.

Les fonds « éthiques » excluent activement certaines activités de leurs portefeuilles, tandis que les fonds « intégration » prennent en considération les facteurs ESG de façon systématique et rigoureuse tout au long du processus d’investissement.

Quant aux fonds « durables », ils cherchent à identifier les entreprises à la pointe en matière de développement durable (best-in-class). Enfin, la catégorie « impact » correspond aux fonds dont l’objectif principal est d’atteindre des impacts ESG spécifiques et mesurables.

Jessica Ground, Directrice mondiale du Stewardship chez Schroders a commenté : « Nous sommes conscients de la valeur que l’investissement peut créer pour la société. C’est pourquoi nous nous efforçons d’intégrer les considérations ESG à notre recherche et à nos décisions d’investissement globales, dans toutes les équipes de gestion et pour toutes les classes d’actifs. En tant que gestionnaire actif, nous considérons l’investissement durable comme une partie intégrante et nécessaire de notre responsabilité. Nos clients demandent de plus en plus que les critères ESG soient intégrés dans leurs portefeuilles et nos équipes de gestion, de leur côté, cherchent à intégrer de façon toujours plus efficace les critères ESG. Il ne s’agit pas simplement de cocher des cases. »

Les équipes d’investissement qui souhaitent utiliser l’accréditation ESG de Schroders sont toutes soumises au même processus rigoureux qui est examiné et approuvé par Jessica et Andrew Howard, Head of Sustainable Research chez Schroders. Toutes les accréditations font l’objet d’une revue annuelle. 

Les équipes d’investissement doivent produire un document qui décrit le rôle que joue l’ESG dans leur philosophie et leur pratique d’investissement, afin de démontrer que l’analyse ESG est systématique et rigoureuse. À travers des études de cas, elles doivent mettre en évidence l’impact que ce travail a eu sur leurs portefeuilles. 

Plus tôt cette année, l’engagement de Schroders en faveur de l’investissement responsable a été reconnu par la plus haute distinction dans ce domaine pour la cinquième année consécutive.

Les Principes pour l’investissement responsable (PRI), une initiative mondiale d’investisseurs avec le soutien des Nations unies, ont attribué à Schroders la note A+ pour sa stratégie globale et sa gouvernance en matière d’investissement durable. Seules 25 % des sociétés de gestion d’actifs dans le monde ont obtenu la note A+.

Schroders a également annoncé aujourd’hui son engagement à atteindre la neutralité carbone pour l’ensemble de ses opérations au niveau mondial au 1er janvier 2020.

Le mois dernier, Schroders avait annoncé que sa facilité de crédit renouvelable avait été convertie en une facilité indexée sur les critères ESG, une évolution innovante qui souligne l’engagement de la société en faveur du développement durable en tant qu’investisseur mais aussi en tant qu’entreprise.

 

Communiqué par Schroders


Publié le 03 décembre 2019