La lutte contre l'évasion fiscale dans le monde s’est accélérée et a conduit à la mise en place d’un échange automatique d'informations entre les institutions financières et les autorités fiscales. Les réglementations favorisant la transparence telles que FATCA et CRS se sont largement développées, obligeant les entreprises à transmettre, de manière sécurisée, des quantités de données sensibles aux autorités en un temps record. Afin d’accompagner ces acteurs, PwC Luxembourg lance le PSF Tax Information Reporting.

Simplifier la mise en conformité

Les réglementations sur l'échange automatique d'informations sont légion. Dès lors, les institutions financières ont dû se mettre au diapason d’obligations déclaratives, y compris celle de déposer leurs rapports automatiquement. Complexes et coûteuses, ces réglementations sont également susceptibles d'avoir une incidence sur l'ensemble de la chaîne de valeur et la plupart des politiques et procédures d'un organisme financier. « La mise en place d'un système de reporting au sein d'une entreprise peut être un processus long et coûteux tant les aspects techniques qui définissent le format des rapports FATCA, CRS et QI sont complexes et en constante évolution », explique Pierre Kirsch, Managing Director chez PwC Luxembourg.

Et Kerstin Thinnes, associée Tax chez PwC Luxembourg, d’ajouter : « La licence PSF nous permet de fournir des conseils en matière de fiscalité, de risques, de conformité et de contrôle qualité et de soumettre des rapports précis aux autorités fiscales. » Pour en savoir plus sur les services de Tax Information Reporting de PwC Luxembourg, visitez l’espace web dédié.

 

Communiqué de presse par PwC Luxembourg


Publié le 27 avril 2017